L’oreille notre amie

En parlant de l’écoute musicale, on distingue l’oreille absolue et l’oreille relative. *l’oreille absolue sait identifier les phénomènes sonores sans référence externe.

*l’oreille relative sait comparer les hauteurs des notes et les structures harmoniques des intervalles comme des accords, fonctionne en s’appuyant davantage sur la partie gauche du cerveau.

Souvent on pense que le développement de l’écoute musicale est égal au développement de l’oreille seule. En fait, l’oreille n’est qu’une antenne de la réception, tandis que l’appareil de la réception est notre corps entier.

C’est en développant notre écoute du corps, en construisant une carte sonore que notre oreille saura nous guider dans notre pratique.
La perception auditive

Dans les musiques actuelles c’est au travers d’un micro que notre voix est amplifiée pour être restitué auprès du public.

Peut-être avez-vous déjà remarqué ou perçu que votre voix sonne autrement quand elle sort des enceintes ou du retour ?

Mais pourquoi ?

Parce que nous n’entendons pas notre voix telle qu’elle est.

Sans micro : on entend notre voix à travers nos os, on parle d’une conduction osseuse. (une écoute de l’intérieur)

Avec micro : on entend notre voix au travers d’une source externe, on parle d’une conduction aérienne. (de l’extérieur)

Ainsi, lorsque nous parlons ou chantons, les ondes sonores issues de nos cordes vocales arrivent à notre oreille interne via deux chemins :

  • le pavillon de l’oreille externe, qui capte tous les sons entendus ;
  • les os de la mâchoire et du crâne, qui conduisent les sons.

Ces deux modes de réception se combinent pour donner à notre voix un timbre que nous seuls percevons.

Tous l’art et d’apprendre à renforcer notre boucle audio phonatoire, en pratiquant et expérimentant !


Continuer à lire

Cynthia's News

En t’inscrivant, reçois ma dernière chanson et une astuce vocale.
OUI JE VEUX !
Newsletter mensuelle. Garanti sans Spam.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.